jonquille


jonquille

jonquille [ ʒɔ̃kij ] n. et adj. inv.
• 1596; esp. junquilla, de junco « jonc »
1 N. f. Variété de narcisse à fleurs jaunes et odorantes, dont les feuilles rappellent celles du jonc. Spécialt La fleur elle-même. Bouquet de jonquilles.
2 Adj. inv. De la couleur (jaune vif) de cette fleur. Jaune jonquille. Rubans jonquille.
N. m. Peint. Couleur secondaire composée avec du blanc et du jaune. Un beau jonquille.

jonquille nom féminin (espagnol junquillo, de junco, jonc) Narcisse printanier des prairies, caractérisé par ses fleurs jaunes à très grande coronule. (On en distingue deux espèces, d'inégale dimension.) ● jonquille (difficultés) nom féminin (espagnol junquillo, de junco, jonc) Accord Une jonquille, des jonquilles (= des fleurs jaunes), mais : des vestes jonquille. Voir grammaire : noms de couleur. ● jonquille nom masculin et adjectif invariable Couleur jaune clair. ● jonquille (difficultés) nom masculin et adjectif invariable Accord Une jonquille, des jonquilles (= des fleurs jaunes), mais : des vestes jonquille. Voir grammaire : noms de couleur.

⇒JONQUILLE, subst. fém.
BOT. Variété de narcisse dont les feuilles rappellent celles du jonc, à fleurs jaunes et odorantes; la fleur elle-même. La fête des jonquilles. Je respirai l'odeur de l'herbe fraîchement tondue, je marchai dans le parc de Bagatelle, éblouie par la profusion des pâquerettes et des jonquilles, et des arbres fruitiers en fleurs (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 317) :
1. La chapelle de la Vierge était remplie de fleurs : bouquets de jonquilles, juliennes, pensées, roses, chèvrefeuilles et jasmins mis dans des vases de porcelaine blanche ou dans des verres bleus, étalaient leurs couleurs sur l'autel et montaient entre les grands flambeaux vers le visage de la Vierge...
FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 305.
Emploi adj. inv. D'une couleur jaune clair rappelant celle de la fleur. Couleur jonquille. Les groupes de gentilshommes en bas de soie s'inclinèrent devant la robe jonquille de la délicieuse tante Aurélie (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 392) :
2. La petite cuisinière Marie nous fait entrer (...) dans un salon du rez-de-chaussée tout neuf, tout nu, tout doré, tout blanc, avec son meuble jonquille battant neuf, qui semble un mobilier fourni par un tapissier à une putain.
GONCOURT, Journal, 1867, p. 387.
P. méton., subst. masc. Couleur secondaire à base de blanc et de jaune. Un beau jonquille. Y en a pour toutes les couleurs! Une bataille d'échantillons!... Des jonquilles!... Des verts par là... Des violets... C'est l'échauffourée! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 251). Rare, au fém. :
3. C'était de petits nuages humides où l'oranger, la jonquille, le vert pâle, luttaient suivant les accidents d'un rayon ou le caprice de l'air contre l'azur, le pourpre et le violet.
NODIER, Trilby, 1822, p. 161.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1596 bot. iouquille [on a proposé de voir dans cette forme une coquille; notons cependant qu'elle est correctement placée entre jouir et jour] sans indic. de genre (HULSIUS) — 1628, STOER d'apr. FEW t. 5, p. 67a, note 9; 1660 ionquille (OUDIN Fr.-Esp.); 2. 1715 couleur de jonquille (doc. ds J.-J. GUIFFREY, Inventaire général du mobilier de la Couronne sous Louis XIV, t. 1, p. 325); 1748 adj. de couleur (Livre-journal de Lazare Duvaux, éd. L. Courajod, II, 2 ds IGLF : moulures en vernis jonquille). Empr. à l'esp. junquillo (dep. 1192, Junquello, n. propre d'apr. COR., s.v. junco; terme de bot. 1599, PERCIVALE d'apr. AL.), dér. dimin. de junco (jonc). Le genre fém. du mot fr. a été prob. déterminé par la finale. Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. BOULAN 1934, p. 76.

jonquille [ʒɔ̃kij] n. et adj.
ÉTYM. 1596, écrit iouquille; ionquille, 1660; esp. junquilla, de junco « jonc », du lat. juncus (→ Jonc).
1 N. f. Variété de narcisse à fleurs jaunes et odorantes, scientifiquement appelée Narcissus jonquilla (famille des Amaryllidacées), dont les feuilles rappellent celles du jonc. || La jonquille, plante d'ornement, est aussi cultivée pour son parfum.Spécialt. La fleur de cette plante (→ Couche, cit. 4). || Un bouquet de jonquilles.
1 (…) la collation dans un lieu tapissé de jonquilles (…)
Mme de Sévigné, 161, 26 avr. 1671.
2 Adj. invar. (1748). De la couleur (jaune vif) de cette fleur. || Jaune jonquille. || Velours jonquille. || Des rubans jonquille.
1.1 (…) une première fois dans un tampon ovale, en noir sur le fond jonquille de l'étui, entouré d'une couronne de médailles sans doute obtenues lors de successives expositions internationales (…)
Claude Simon, le Palace, p. 134-135.
Spécialt. || Diamant jonquille (couleur très rare).
N. m. Peint. || Un beau jonquille, du jonquille : couleur secondaire composée avec du blanc et du jaune.
2 Il y a des canaris panachés dans toutes les couleurs simples que nous avons indiquées; mais ce sont les jaunes jonquille qui sont le plus panachés de noir.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le serin des Canaries.
tableau Désignations de couleurs.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jonquille — (Narcissus jonquilla) Systematik Ordnung: Spargelartige (Asparagales) Familie …   Deutsch Wikipedia

  • jonquille — Jonquille. s. f. Espece de fleur jaune & odoriferante. Jonquille simple. jonquille double. des gands parfumez de jonquille. des gands de jonquille. essence de jonquille …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Jonquille — (Entre Deux Monts,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 39150 Entre Deux Mon …   Каталог отелей

  • Jonquille — (spr. Schonkilj, Narcissus Jonquilla), Art der Gattung Narcisse, Gartenblume, kleiner als die gemeine Narcisse, hochgelb, von starkem Orangeblüthengeruch; auch gefüllt; im Orient u. Spanien wild. Man zieht sie auf Beeten u. in Töpfen u. behandelt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Jonquille — (franz., spr. schonkīj ), gelbe Narzissenart, s. Narcissus. Daher Jonquillenfarbe, hochgelbe, ins Grünliche spielende Farbe …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Jonquille — (frz., spr. schongkíj ), s. Narcissus …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Jonquille — (schonkillje), hochgelbe Narcissenart, im Süden wildwachsend, bei uns gewöhnlich Topfpflanze, bei mäßiger Wärme Winters sehr leicht im Zimmer zu treiben …   Herders Conversations-Lexikon

  • Jonquille — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Jonquille » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Jonquille …   Wikipédia en Français

  • JONQUILLE — s. f. Plante du genre des Narcisses, que l on cultive dans les jardins à cause de l élégance de son port et du parfum que ses fleurs répandent. On le dit également de La fleur de cette plante. Jonquille simple. Jonquille double. Odeur de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • jonquille — (jon ki Il , ll mouillées, et non jonki ye) s. f. 1°   Plante du genre des narcisses que l on cultive dans les jardins (narcissus junquilla, L.).    Grosse jonquille, narcissus odorus, L. 2°   La fleur de cette plante. Jonquille simple. Jonquille …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.